terredenfer.fr   |   Service Client : 02 31 67 07 91

TERRE D'ENFER... POUR UN COMMERCE PLUS JUSTE

commerce equitable

 

Ouvrir les portes des circuits de distribution classiques à un commerce respectueux des droits sociaux des producteurs les plus humbles et de leur environnement, telle est l'ambition que nourrit Ethik'Art, société dont les représentants ont partagé, pendant quelques années, le quotidien des petits producteurs du Mexique. 
 
Partenariat marchand fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, l'objectif du commerce équitable est de parvenir à une plus grande égalité dans le commerce mondial. Garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au sud de la planète, le commerce équitable, en plein essor, entraîne dans son sillon le développement de nouvelles opportunités.
 
 
 

Créée en 2006, Ethik'Art a pour objectif d'améliorer le quotidien des producteurs du Sud en commercialisant des produits issus du Commerce Equitable.

La société importe de l'artisanat en provenance des pays sous développés ou en voix de développement et accompagne les artisans dans divers projets sociaux.  Le prix d'achat des produits est fixé en commun accord avec les coopératives d'artisans.

Notre objectif est aussi de favoriser la création d'une école, d'un hôpital ou d'un autre type d'établissement dont aurait besoin l'une des communautés avec lesquelles la société travaille.

 

Le pari du commerce équitable, une motivation liée à des expériences personnelles :

C'est lors d'un séjour prolongé au Mexique (quelques années) que l'idée et le concept de Commerce Equitable m'ont parus si importants.J ai plusieurs fois eu l'occasion d être intégrée parmi les populations indigènes et zapatistes.

Ces communautés souvent délaissées par les autorités de leur pays vivent en dessous du seuil de pauvreté. Elles ne reçoivent des gouvernements, qu'une aide alimentaire nécessaire à leur survie. Malgré leurs difficultés, j'ai rencontré des hommes d'une dignité exceptionnelle,  fiers de leur travail.  Leur artisanat, souvent réalisé avec des techniques ancestrales, est de qualité. Ils ne possèdent aucun moyen de commercialisation ; ils sont exploités par les grossistes.  Leur travail n'est pas rémunéré à sa juste valeur : c'est une forme d'esclavage moderne.

Pendant mes différents séjours parmi eux, j'ai appris à les connaître, les apprécier. J'ai reçu beaucoup de leur part et je me suis fait la promesse que, mes études terminées, je ferai le maximum pour aider ses hommes.

Quelques années après avoir obtenu mes diplômes, j'ai décidé de faire le grand pas et de concrétiser mon projet.

 

Mars - Juin 2006 ... Un voyage de prospection :

Participation au FITS (Forum International du Tourisme Solidaire et du commerce équitable) au Mexique en mars 2006.

Ce forum m'a permis de rencontrer en personne les grands acteurs du commerce équitable. En amont, j'ai rencontré des coopératives latinos américaines, fournisseurs potentiels. En aval, j ai pu créer un réseau de relation avec des ONGs ou sociétés françaises, spécialistes en commerce équitable.

Voyage en Amérique Latine à la recherche de partenaires potentiels.

J'ai voyagé pendant trois mois au cœur de l'Amérique Latine, à la recherche de produits issus du commerce équitable. Les différents objectifs de ce voyage étaient les suivants :

-          Prise de contact avec des fournisseurs potentiels

-          Sélection de produits et achat d'échantillons

-          Interviews des petits producteurs et contrôle du respect des lois du commerce équitable

-          Reportage photos et vidéos en vue d'une future campagne promotionnelle.

 

A mon retour en France, j'ai partagé ma passion en donnant quelques conférences sur cette expérience.

C'est ainsi qu'en juillet 2006, Ethik'Art est mis au monde...